Si vous voulez vraiment contribuer à la hausse du taux de chômage, c’est une façon. En gros, volez votre employeur. C’est du moins ce qu’ont fait deux employés de Home Depot basés en Géorgie. Les deux anciens employés ont volé à Home Depot plus de 40 fausses transactions de retour. Vous pensez que les employés de Home Depot volaient est une blague du poisson d’avril ? Vous avez peut-être tort.

Stevie Lee Taylor et Anthony Copland ont été accusés d’avoir volé des informations d’identification client (principalement des numéros de permis de conduire) et de falsifier des retours. L’un des employés disait à l’autre combien d’argent était nécessaire en cas de déclarations frauduleuses. Les deux entreraient ensuite les codes de produit dans le système informatique du magasin et les registres pour valider les retours.

Ils auraient ensuite placé les crédits des produits retournés sur des cartes-cadeaux en magasin qu’ils pourraient encaisser dans d’autres magasins ou vendre à des clients sans méfiance. Ils ont pu devenir gourmands et laisser une traînée de centaines de SMS couvrant une courte période de temps.

Chaque suspect fait face à plus de vingt crimes, dont le vol d’identité et la falsification informatique.

Dernière mise à jour le 2022-05-16 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires